Semaine de Lutte contre les Discriminations

Du 30 novembre au 5 décembre 2013, Paris 19e, avec l’APSV, la Mairie du 19e et la Mairie de Paris

Une semaine de mobilisation générale dans laquelle Korhom s’engage activement et vous invite à de nombreux événements pour échanger sur les questions de discriminations. Toujours dans un cadre convivial, c’est l’occasion de s’exprimer, de découvrir, de se questionner ou d’être bousculé, de s’engager et d’agir. N’hésitez pas à télécharger le programme et rendez-vous le samedi 30 novembre pour l’ouverture de la semaine au Centre Social CAF Tanger le matin et au 104 l’après midi, le mardi 3 décembre de 17h30 à 20h au café curial pour un apéro gourmand, ou encore le mercredi 4 décembre de 14h à 17h au centre Mathis pour une après-midi d’idées bouillonnantes…

Ecoutez : Paroles d’habitants à Flandre
Merci à Guy Orlandini, Radio Télé la Villette, pour son aide au montage. Musique de Zool Fleisher, merci à lui.

250 bénéficiaires sur 8 actions dans 8 lieux du quartier Flandre :
ateliers,  jeux, débats, interviews, temps conviviaux.

SAMEDI 30 NOVEMBRE – CENTRE SOCIAL CAF TANGER
Avec Un pas de Plus pour le 19e

Ateliers libres, interviews enregistrées, repas partagé – de 10h à 14h
26 participants

IMG_2898

Beaucoup de mamans sont présentes avec leurs enfants. Les adultes découvrent aussi les jeux et des débats informels s’établissent entre les participants. Les interviews permettent à l’équipe d’aborder les questions des discriminations de façon plus approfondies.

 

 

SAMEDI 30 NOVEMBRE – CENTQUATRE

Avec Un pas de Plus pour le 19e, La Déferlante, Radio Télé la Villette et MCV, la Régie de Quartier et Emmaüs

Ateliers libres, débats, interviews enregistrées – de 14h à 18h30
env. 110 participants

IMG_2967

Les participants s’installent pour échanger sur le sujet, Radio Télé la Villette filme les interviews de l’après-midi avec quelques jeunes de la MCV et d’autres présents. Après la représentation de la Déferlante, une grande causerie a lieu. Les sujets qui reviennent le plus sont liés au racisme et aux questions de religions. La plupart des participants ne savent pas qu’il existe une loi sur les discriminations, la majorité ont une idée assez floue de ce qu’est une discrimination.

 

JEUDI 28 NOVEMBRE, LUNDI 2 ET MARDI 3 DÉCEMBRE 

J2P, Espace Ourcq, Espace Cambrai

Ateliers débats pour des adultes apprenant le français (ASL) – 2h
25 participants au total

photo-63Les ateliers permettent d’aborder, avec des mots simples, les préjugés ressentis par ces adultes étrangers mais aussi ceux émis à l’égard d’autres.

La question des discriminations  est ensuite abordée, les participants parlent essentiellement des problèmes rencontrés face aux administrations ou à l’emploi. L’ensemble des participants affirment qu’il leur est très important de découvrir la loi car il ne la connaissait pas.

 

 

MARDI 3 DÉCEMBRE – CAFÉ CURIAL

Ateliers libres, interviews enregistrées – de 18h à 20h
25 participants

photo-65Nous échangeons avec essentiellement des jeunes de 16 à 20 ans, les jeux servant d’appui au débat. Les jeunes sont assez incrédules par rapport à la possible application de la loi. Certains acceptent d’être interviewés. Ils parlent beaucoup du rejet de leur religion et des stéréotypes liés aux jeunes noirs (voyous, voleurs, etc.) notamment de la part des personnes âgées.

 

 

MERCREDI 4 DÉCEMBRE – CENTRE MATHIS

Ateliers libres, interviews enregistrées – de 14h à 17h
45 participants

IMG_2907

 

Beaucoup d’enfants sont attirés par les jeux : préjugés, égalité filles / garçons, discriminations ; pendant que quelques parents sont interviewés. 

 

 

 

MERCREDI 4 DÉCEMBRE – ANTENNE JEUNES FLANDRE

Ateliers débats pour de jeunes mineurs étrangers isolés – 2h
14 participants au total

Les premiers échanges portent sur les préjugés filles / garçons, notamment du fait qu’il n’y a pas de filles qui viennent au groupe de parole (les mineurs arrivant de l’étranger sont essentiellement des garçons). Par rapport aux caractéristiques choisis par les participants comme définissant leur identité, nous échangeons sur ceux qui leur porte préjudices. L’âge est beaucoup cité (les plus jeunes sont prioritaires). Des problématiques plus larges concernant les administrations qu’ils fréquentent (ASE, PAOMIE) sont abordés.

Ecoutez : Paroles d’habitants à Flandre
Merci à Guy Orlandini, Radio Télé la Villette, pour son aide au montage. Musique de Zool Fleisher, merci à lui.