Mission non-violence avec la tribu indienne des Micmacs

Permettre aux enfants de développer leurs compétences de coopération et les aider à devenir de véritables acteurs de la non-violence : voilà le défi que nous nous sommes lancé dans les écoles élémentaires du 19ème arrondissement de Paris au travers des Temps d’Activités Périscolaires (TAP) !

Cet atelier est mené avec des CP-CE1-CE2, pour un trimestre, dans quatre écoles du 19ème. Pour davantage impliquer les enfants dans les réflexions autour de la non-violence et de la coopération, un imaginaire autour de la tribu des Micmacs a été pensé.

En début de trimestre, les enfants recevaient ainsi une lettre des Micmacs leur demandant de l’aide. En effet, ils vivaient en paix grâce à leur sept symboles sacrés de la paix jusqu’à ce que Yakatapé, le chef de la tribu des Shavapaoukwa, les leur dérobe. Les Micmacs ont donc besoin de l’aide des enfants pour les retrouver !

Chaque semaine, les enfants ont donc dû réussir des défis sur les thèmes de la non-violence et de la coopération pour récupérer tous les symboles de paix des Micmacs : les fleurs sacrées d’Attakpa pour vivre en harmonie, le totem pour faire fuir tous les gestes violents, l’attrape-rêves pour se protéger des attaques extérieures, le collier d’Etwaetmwa pour que tous les êtres humains soient égaux, le cahier sacré des Micmacs pour s’exprimer librement, la flûte de la paix qui permet une bonne ambiance au sein de la tribu et l’étoile magique pour se faire confiance les uns et les autres. À la fin du trimestre, les Micmacs ont donc ainsi pu retrouver tous leurs symboles de paix grâce aux enfants, qui ont beaucoup appris sur la non-violence et la coopération dans leur quête !