Libres de se mouvoir et de s’interroger avec les Grands Curieux !

Septembre 2017 à janvier 2018 – Paris (19ème) au Centquatre

Pour la troisième année consécutive, Korhom mène l’atelier des Grands Curieux, un projet d’éducation aux droits humains par l’éveil artistique destiné à des enfants âgés de 8 à 12 ans. Tout au long de l’année, les Grands Curieux partent à la découverte du CENTQUATRE-PARIS en allant voir des expositions et en participant à des ateliers-débats autour des thématiques abordées par les œuvres exposées. Ils ont également l’occasion de rencontrer des artistes et de s’initier eux-mêmes à différentes pratiques artistiques sur des sujets qui leur tiennent à cœur et qu’ils présentent en fin d’année sous forme d’exposition dans le cadre du forum des dynamiques culturelles du territoire organisé par le Centquatre.

En ce début d’année, deux thématiques ont été mises à l’honneur : la liberté de mouvements et la liberté de s’interroger.

LA LIBERTÉ DE MOUVEMENTS :

Pour commencer ce tout premier cycle de l’année, les Grands Curieux ont découvert la  liberté de mouvement au contact de la compagnie – FOUS DE DANSE – et en créant eux-mêmes leurs chorégraphies sur le thème de la résolution de conflits !


 
Par la suite, les enfants ont été sensibilisé à travers un atelier jeux ludiques et expérimentaux en lien avec le droit à la santé et une alimentation équilibrée qui permettent une liberté de mouvements.


 
Le thème du handicap fut aussi abordé lors d’un atelier lors duquel, ils ont pu se rendre compte des difficultés auxquels font face les handicapés au quotidien. Face à cela, ils ont trouvé pleins de stratégies d’entraide et de communication pour faciliter leurs mouvements au quotidien.


 
En évoquant les besoins et droits de l’enfant, les Grands Curieux se sont intéressés au statut des mineurs isolés étrangers qui sont amenés à quitter leur pays lorsque leurs droits ne sont parfois pas respectés.


 
Pour clôturer ce premier cycle, une série d’ateliers thématiques ont été organisés et pensés autour des apports artistiques et culturels des migrations. Pour cela, nous avons notamment recu la visite de l’association MEDAFRA venue faire découvrir aux enfants des chants et des musiques traditionnelles mexicaines.


 
Puis, nous avons recu à la visite de l’association Fauve : tout nouveau partenaire venue leur parler des apports culturels et artistiques des migrations en cuisine. Alors d’où viennent les produits que nous mangeons ? Ces produits ont-ils voyagés ? Est-ce que nos grands parents mangeaient les mêmes produits que nous maintenant ? Ces produits sont-ils bons pour ma santé ? Et pour la planète ? sont autant de questions qui ont été abordées avec les enfants au cours de l’atelier animé par Thomas et Céline :


 
Enfin, une couturière du Shakirail est également venu présenter aux enfants son métier et les différents apports culturels et artistiques dans le domaine de la mode.

 
 

LA LIBERTÉ DE S’INTERROGER :

À quoi ça sert de (se) poser des questions ? Est-ce qu’on se pose assez de questions, et est-ce qu’on peut trop s’en poser ? Est-ce qu’il y a des choses à propos desquelles il faudrait se poser plus de questions ? Voilà quelques-unes des questions que se sont posé les Grands Curieux tout au long du cycle avec de nombreux jeux pour nourrir leur réflexion mais également de l’exposition PROSOPOPÉES : LES FAITS DU HASARD.


 
Parmi toutes ces questions : L’art peut-il changer le monde ? Les Grands Curieux sont partis à la découverte de différentes œuvres d’artistes réalisées dans le but de faire réfléchir et questionner le public et éveiller les consciences sur des thématiques qui leur tiennent à cœur. Ils ont ensuite eux-mêmes choisi des thématiques sur lesquelles ils réfléchissent beaucoup et sur lesquelles ils ont envie de sensibiliser le public à travers une œuvre d’art !