LES REGARDEURS – Une veille etymologique

Du 20 au 24 mai, Paris 19e, avec les Souffleurs Commando poétique

Accueillis dans notre local du 156 toute la semaine, les Regardeurs ont offert aux habitants la possibilité de s’interroger sur le monde qui les entourent. Installés en plein coeur des Orgues de Flandre, les ateliers d’écriture ont ainsi permis aux habitants du quartier de s’exprimer sur leurs questionnements et leurs sensibilités respectives.

20150520_172231Les enfants de Korhom ont eu la chance de profiter de l’un de ces ateliers : le Collectif Jeunes Flandre accompagné par Chloé et qui s’est rebaptisé “Les enfants de l’humanité” le temps de l’atelier, ainsi que les jeunes de l’Ateliers Relais avec Thomas. Dés leur arrivée sur les lieux, les jeunes ont pu observer leur environnement à l’aide de jumelles. Ils ont notamment su repérer les chaises des Regardeurs placés tout en haut des bâtiments qui les entouraient. C’est ainsi qu’a émergé l’idée de “voir d’en haut” autrement dit d’avoir une vue d’ensemble sur leur quartier et plus généralement sur le monde.

Par la suite, après avoir pris connaissance de nombreux questionnements déjà entrepris par les autres habitants, les jeunes ont été invités à se questionner eux-mêmes sur leurs centres d’intérêts et leurs préoccupations citoyennes. Ils se sont montrés très inspirés et poétiques dans leurs propositions. Quelques extraits  :

  • Avoir le monde d’en haut ?

  • Et si je tombe ?

  • Quel est notre devoir d’ici ou la-bas ?

  • Quel est le devoir de l’humanité ?

  • Voyez-vous nous petits ?

  • Pourquoi nous sommes dans le monde ?

Nous sommes très heureux de cette collaboration et espérons qu’elle pourra se renouveler… En attendant, bonne route aux Regardeurs !