Les questions des Grands Curieux

Septembre 2019 à janvier 2020 – Paris (19ème) au Centquatre

Pour cette nouvelle année d’ateliers au CENTQUATRE-PARIS mêlant Droits humains et Arts, les Grands Curieux, après un cycle d’introduction, se sont questionné·es autour du thème « (se sur)vivre », permettant d’aborder les questions de transmission et des rapports humains/machines.

INTRODUCTION

Pour cette introduction, les Grands Curieux ont commencé par des jeux de présentation et un escape game sur les Droits humains. Les jeunes ont également approfondi la découverte générale des Droits humains par de nombreux jeux, énigmes, et débats autour de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.
Ensuite, un atelier de découverte de la communication bienveillante et un atelier coopération ont permis de fixer les bases de l’année : bienveillance et coopération sont au programme !


 

(SE SUR)VIVRE

Les jeunes se sont ensuite interrogé·es sur les notions d’identité et d’héritage ainsi que de transmission. L’exposition « Jusqu’ici tout va bien » (de différent·es artistes) a grandement enrichi leur réflexion, en l’élargissant à celle d’identité, d’héritage et de transmission non pas d’individus mais de l’humanité toute entière. La question de la transmission des valeurs a également été abordée, notamment grâce à différents jeux de rôle.
Toujours en lien avec l’exposition « Jusqu’ici tout va bien », les Grands Curieux se sont questionné·es sur les différentes fonctions des machines et les rapports que les humains entretiennent avec elles.
Pour conclure ce cycle de réflexion, les jeunes ont réfléchi autour du portrait, en lien avec l’exposition « Portraits de cette histoire » de Guillaume Bruère. À quoi sert un portrait, quelles peuvent être ses différentes fonctions ? Qui est représenté dessus ? Qui le réalise ? Pour conclure, ils/elles ont réalisé un portrait, non sans s’être interrogé·es avant sur sa raison d’être.
Parallèlement, les Grands Curieux ont assisté à une représentation du spectacle « GUS » de Sébastien Barrier, qui leur a beaucoup plu et leur a permis de découvrir une forme théâtrale du portrait.


 

On revient vers vous en fin d’année pour vous raconter la suite des aventures des Grands Curieux…