Les Grands Curieux s’interrogent sur les frontières de l’Humanité

Février à juin 2019 – Paris (19ème) au Centquatre

Après leurs questionnements de début d’année sur l’Histoire, les Grands Curieux se sont intéressées à la notion d’humanité et à ses limites : on parle de Droits humains… mais au fait, qu’est qu’un « être humain » ? et comment cela s’articule-t-il avec les interrogations écologiques actuelles ? Autour de ces questions, elles ont poursuivi leur découvert du CENTQUATRE-PARIS.

QU’EST-CE QU’ÊTRE HUMAIN ?

Pour ce troisième cycle de l’année, les jeunes se sont questionnées autour de la notion de l’humanité et de ses limites. Pour cela, elles ont commencé leur réflexion en confrontant les concepts d’humanité et d’animalité, grâce notamment au mythe des métamorphoses et à la réalisation de leur propre métamorphose humain-animal.
Ensuite, elles ont réfléchi aux aspects sociaux du handicap, via de nombreux jeux d’expérimentation et débats. Cela les a menées à s’intéresser aux diverses technologies facilitant l’autonomie des personnes handicapées, et donc à étudier les dispositifs d’accessibilité du 104 en recherchant des pistes d’amélioration.
Puis, la question des nouvelles technologies et du transhumanisme sont arrivées dans le débat : qu’est-ce qu’être humain quand des intelligences artificielles peuvent se faire passer pour tel ? qu’est-ce qu’être humain quand des nouvelles technologies sont intégrées aux corps humains pour pallier des handicaps ou des accidents ? et quand elles sont utilisées pour améliorer les performances de certaines personnes ? Les jeux-débats et créations artistiques inspirées par ces réflexions ont été particulièrement riches !
Enfin, les Grands Curieux se sont intéressées aux limites temporelles de l’être humain : quand commence-t-on à parler d’humain·e, et quand arrête-t-on de le faire ? Par ailleurs, en réfléchissant aux lois de la robotique mais aussi à de possibles droits des robots, elles ont été amenées à s’intéresser aux fondements des droits humains et aux justifications d’éventuels devoirs.
Dans le cadre de ce cycle de réflexions, elles ont aussi visité l’exposition Si le temps est un lieu de Pablo Valbuena et participé au Forum des dynamiques culturelles, en y exposant leurs réalisations de l’année.

 

VERT, LE FUTUR ?

Pour finir l’année, les jeunes ont continué leur réflexion en se tournant vers le futur et donc vers les questions environnementales. Pour cela, elles ont joué à de nombreux jeux autour de l’écologie et du développement durable, avant de créer en matériaux recyclés une invention utile pour le futur. Elles ont aussi rencontré la start-up Nitsn, afin de s’interroger sur la prise en compte de problématiques environnementales dans la création et le commerce. Enfin, elles ont visité l’exposition Circulation(s) du 104.

 

Rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures des Grands Curieux !