Judo Citoyen !



Pratiquer un sport et réfléchir citoyenneté… c’est possible ! Avec le judo, tout est lié à notre façon de vivre. Saluer en entrant sur le tatami ou son partenaire avant de travailler, ce sont les codes pour pouvoir pratiquer ensemble. Et les codes pour pouvoir vivre ensemble chaque jour, quels sont-ils ? Avons-nous tous les mêmes ? Chaque enfant reçoit un petit carnet et est accompagné à travers 5 thématiques… citoyennes ! Découvrir comment s’est passé le projet avec quelques photos :

Au centre J2P, 8 enfants participent au projet. Nous apprenons d’abord à s’habiller,  mettre sa ceinture, saluer le tapis en entrant, et nous apprenons tous les mots importants : hadjime, mate, judogi etc. C’est un peu comme dans la vie : nous avons des codes vestimentaires et des codes sociaux pour se dire bonjour, merci, etc. Nous échangeons avec les enfants pendant l’échauffement. Mais à quoi ça sert de s’échauffer ?

Après l’échauffement, nous travaillons les chutes arrières et avant. Apprendre à tomber sans se faire mal, c’est essentiel. Dans la vie de tous les jours, il nous arrive aussi de « rater », il faut alors savoir repartir, rebondir…

Nous découvrons quelques techniques au sol comme un retournement de tortue, une immobilisation sur le dos. Les enfants ont très envie de faire debout mais il faut les faire patienter un peu…

Nous finissons par des randoris (petits combats amicaux). C’est le moment préféré des enfants on dirait !

Au fil des mercredis, les enfants progressent et nous pouvons travailler 2 techniques debout et même faire des randoris debout ! Chacun fait attention de ne pas être brusque et je suis impressionnée par la motivation et l’attention des enfants entre eux.

Mercredi 5 juin, les enfants de J2P finissent l’année avec une belle rencontre !

Aujourd’hui, les enfants participent à une rencontre avec d’autres judokas pour clôturer le projet « judo citoyen » ! Ils sont partis avec leur petit carnet tout rempli et sont revenus avec de belles médailles : celle de l’amitié, celle du courage, celle de la volonté, celle de la patience, celle du sourire, celle du partage, celle de la persévérance… Chacun a pu avoir la sienne, avec sa qualité. Une belle matinée… les enfants réclament de continuer !