Archives pour la catégorie Scolaires

L’année 2017 de l’atelier philanthropie

Janvier à avril 2017 – École Eugénie Cotton

Avec la Fondation des Hôpitaux de Paris

En ce début d’année, les enfants ont choisi de s’engager pour la santé et l’enfance. Les philanthropes de l’école Eugénie Cotton ont ainsi réalisé des boites à sourires (blagues, citations, dessins), avions en papier et masques pour les enfants hospitalisés Continue la lecture

Une classe pilote pour plus de bienveillance à l’école

École élémentaire Jomard (19ème) – Décembre 2016 à juin 2017

Après être intervenu l’année dernière dans toutes les classes sur la thématique des émotions et de leur gestion, Korhom a renforcé son partenariat avec l’école Jomard. Ainsi, cette année, en plus des interventions auprès des professeurs et animateurs sur la communication bienveillante, Continue la lecture

L’atelier philanthropie en 2016 !

Janvier à avril 2016 – École Romainville

Avec la Voix de l’enfant

Pour le deuxième trimestre, les enfants (CE2 et CM) ont choisi de défendre la cause de l’éducation en aidant l’association La Voix de l’Enfant. Après avoir directement rencontré le coordinateur des programmes internationaux, ils se sont lancés dans la réalisation d’une petite vidéo Continue la lecture

Graine de citoyens sur le Pont Riquet

Jeudi 12 Mai – Pont Riquet (18-19ème)

Au nom du projet Graine de Citoyens, plus de 200 enfants ont remplacé la circulation sur le Pont Riquet le jeudi 12 mai ! Dès 14H, les différents parcours réalisés pendant l’année par 9 classes des 2 arrondissements ont été exposés afin de conclure ce projet d’échanges sur les Droits de l’enfant. Continue la lecture

Parcours Street Art – Graine de Citoyens

Jeudi 17 mars – 18-19ème

Ça y est, les parcours Graine de citoyens sont de retour pour l’année 2016 avec le tout premier parcours de l’année réalisé par une classe de CM1-CM2 de l’école Jomard (19ème arrondissement). Le sujet abordé ce jeudi-là était les Droits de l’enfant mais plus particulièrement le Droit aux loisirs à travers la découverte du Street Art. Pendant tout l’après-midi, nous nous sommes donc promenés avec les enfants entre le 18ème et le 19ème à la recherche d’œuvres et d’artistes du quartier.

Le but de ce parcours est de provoquer le questionnement chez les enfants au sujet de l’art. Qu’est-ce que l’art ? Que peut-on dire à travers l’art ? Quel intérêt de peindre des murs de la ville ? Accompagnés par Clichés Urbains, les enfants ont pris de très nombreuses photos afin de préparer une exposition sur leur parcours. L’objectif était de laisser à chacun, la possibilité de prendre en photo ce qui lui plaisait. Les enfants ont vraiment apprécié de pouvoir manipuler les appareils !

La première étape du parcours se situait dans le 18ème avec le grand mur de graff de la rue Ordener. Les enfants  ont très vite commencé à prendre des photos, ils étaient libres de se photographier devant le mur ou non, de choisir un espace en particulier etc. Tout au long du parcours, nous posions de nombreuses questions aux enfants : Pourquoi utiliser l’art pour s’exprimer ? Quelle liberté est mise en avant par les artistes?L’un des enfants a répondu que « l’art doit délivrer la paix ». Un autre  » l’artiste souhaite laisser des traces de son passage sur terre ». La vérité sort de la bouche de nos enfants !

Puis nous nous sommes rendus dans un espace de travail artistique qui s’intitule LE SHAKIRAIL. Nous avons été très bien accueillis dans ce lieu composé d’ateliers partagés, de salle de répétition danse/théâtre, d’une salle de musique et même d’une salle de projection vidéo. Les enfants ont été surpris par ce lieu très original.  Ils ont pu découvrir des métiers qu’ils ne connaissaient pas, et les différents matériaux et outils utilisés par les artistes.C’est ainsi que nous avons pu voir une femme qui a créé son propre personnage et qu’elle présente sous différents aspects en T-shirt, en peluche, en peinture etc. Ce concept a été très apprécié par les enfants.

Pour finir ce parcours, nous sommes allés voir le mur de graff dédié à Rosa Parks le long de la rue d’Aubervilliers. C’est la plus grande fresque de Street art de Paris ! Thomas a distribué une carte postale à chaque enfant qui représente une partie du mur et les enfants devaient retrouver le dessin de la carte postale dans la fresque.

Nous attendons maintenant le 12 mai avec impatience pour la Grande fête Graine de citoyens qui aura lieu sur le Pont de Riquet pour symboliser le rapprochement entre les 2 arrondissements et les enfants qui y habitent ! Nous espérons vous comptez nombreux pour découvrir avec nous les parcours réalisés par les enfants !