Archives pour la catégorie Ateliers 11-14 ans

La Fraternity Cup… 2012 !

Novembre 2012 – Paris et monde – avec La Voix De l’Enfant

15 délégations de pays différents, des 5 continents, arrivent en France dans deux semaines pour vivre une semaine intense en rencontres et découvertes ! Avec des ateliers Korhom sur la citoyenneté tous les matins et des rencontres sportives tous les après-midis, ces enfants vont pouvoir vivre l’interculturel en grandeur nature… Continue la lecture

Ateliers-relais : Sport et Droits de l’Homme

De Janvier à Juin 2012 – Paris 19è – avec la Ligue de l’Enseignement

Dans le cadre de la prévention du décrochage scolaire, les « Ateliers-relais » de la Ligue de l’Enseignement rassemblent 8 collégiens sur 9 semaines complètes avec un emploi du temps adapté, avec pour objectif premier que chaque jeune puisse réintégrer ensuite son collège d’origine avec un nouvel élan et de meilleurs bases. Chaque semaine, Korhom y mène des ateliers d’éducation aux Droits de l’Homme, avec pour centre d’intérêt l’actualité sportive. Les règles du jeu d’accord, et les règles de vie ? Des champions ou des championnes peut-être, quelle égalité entre les garçons et les filles ? ou encore sports de compétition ou de coopération ? Autant de sujet abordé de façon ludique qui permette aux jeunes d’évoluer dans leur réflexion comme dans leurs comportements.

Ateliers ados : mon identité, notre identité

12-ateliers-collegiens

Lundi 19 et mardi 20 décembre 2011 – Oran, Algérieau Petit Lecteur

Les collégiens sont invités à s’inscrire auprès de l’association Le Petit Lecteur pour participer aux ateliers « mon identité, notre identité » : qui suis-je ? qui sommes-nous ? Pourquoi elle ou lui comme copains ? Être différents, se ressembler, s’exclure ou se réunir, c’est le quotidien des adolescents. Korhom propose 2 jours d’ateliers (10h-16h) pour prendre conscience de nos propres comportements et penser à des évolutions possibles. Ces ateliers sont constitués de jeux et de mises en situation ludiques.
16 places – gratuit – pratique du français préférable, présence d’un traducteur français-arabe pour aider si besoin.